iboy's (lost) place

iboy iboy - Posté le lundi 8 janvier 2018 à 16:27
  • extinction

  • Yann Wehrling : « Pour sauver les grands singes, il faut les doter d’un statut particulier d’hominidés »

    Dans une tribune, le militant écologiste et secrétaire général du Modem demande également à la France de porter auprès de l’Unesco une demande d’inscription des grands singes au patrimoine mondial de l’humanité.

    LE MONDE | 07.01.2018 à 06h38 • Mis à jour le 08.01.2018 à 10h13 | Par Yann Wehrling (Militant de la protection des animaux et des espèces et secrétaire général du Mouvement démocrate)

    Tribune. 99. 2 novembre 2017. 2050.

    Voici un chiffre et deux dates pour résumer la situation des grands singes.

    99, c’est le pourcentage de gènes que nous, humains, partageons avec eux. Et pour cause, nous sommes, comme eux, membres de la même famille, celle des hominidés. D’ailleurs, d’un point de vue scientifique, ceci fait de nous la cinquième espèce de grands singes.

    2 novembre 2017 est la date à laquelle une équipe de scientifiques a annoncé avoir découvert une nouvelle espèce d’orangs-outans sur l’île de Sumatra. Mais à peine sortie de l’ombre de sa forêt, elle est déjà menacée d’extinction. Il en reste à peine 800 individus.

    2050 est précisément l’échéance à laquelle de nombreux scientifiques, dont Pascal Picq, estiment la disparition totale à l’état sauvage de tous les grands singes, gorilles, chimpanzés, bonobos et orangs-outans.